PODCAST

Écoutes Voyageuses

Corinne Delaunay

Que ce soit au travers de lectures, de rencontres et de découvertes, le voyage englobe un concept beaucoup plus vaste que le simple fait de se déplacer. "Écoutes Voyageuses" est né d'un goût manifeste pour l'ailleurs qui se marie parfaitement avec une recherche spirituelle insatiable.

Tous les vendredis, je partage des conversations sur le mode intime avec des auteurs, des créateurs de toute sorte, personnages haut en couleur inspirants mais aussi des balades sonores et des reportages. Un monde éclectique, foisonnant qui accompagne une humanité en perpétuelle recherche et une terre en pleine évolution. On parle de la vie, de vies comme des romans, de sagesses contemporaines et racines. Je vais chercher partout cette étincelle, ce besoin presqu'amoureux d'en apprendre plus sur l'autre.

Les thèmes abordés parlent de voyages qu'ils soient physiques ou spirituels mais aussi de l'ultime passage qu'est la mort.

Alors, prêt à cheminer ensemble ?


Brigitte Pietrzak, ciel blanc ciel noir
Nov 22 2021
Brigitte Pietrzak, ciel blanc ciel noir
« On ne nait pas chaman, on le devient » Musicienne, plasticienne, Brigitte Pietrzak comprend, à 49 ans, qu’elle est chamane.  Elle part, n’écoutant que son coeur aux confins de la Mongolie pour rencontrer Enkhtuya, célèbre chamane et apprendre auprès d’elle. Le chaman est un guérisseur de l’âme qui voyage entre le ciel et la terre, relié à la puissance de l’amour.  Brigitte le dit ainsi « je voyage dans tous les mondes, ne m’interdisant aucune destination et ne refusant aucune rencontre » Calme, enracinement et accueil font partie de l’attribut d’un chaman plus encore que le tambour et la transe. Son livre « Ciel blanc, ciel noir » raconte les rites, les esprits, les valeurs du chamanisme mongol de façon poétique, fluide et présenté sous forme de courts chapitres. Sont parus également un livre de canalisation « le journal de l’invisible », messages reçus des esprits et guides qui l’accompagnent ainsi qu’un oracle de la chamane, puissant outil qui peut devenir un compagnon du quotidien. J’aime particulièrement les cartes esprits -ongod comme la salamandre, le loup ou le cavalier mongol qu’on peut garder avec nous le temps que leur sagesse se déploie ou en guise de protection. Partons écouter avec Brigitte ce monde invisible si proche de nous. Livres de Brigitte Pietrzak  Ciel blanc ciel noir- Mama Éditions Le journal de l'invisible-Mama Éditions L'oracle de la chamane-Mama Éditions
Vanessa Escalante, ma peau d'un autre monde
Sep 27 2021
Vanessa Escalante, ma peau d'un autre monde
Il y a presque 20 ans, je voyageais en Australie, ce pays du bout du monde pour fouler sa terre ocre et surtout me rendre au pied d’Uluru, la montagne sacrée des Aborigènes, le nombril du monde. J’étais fascinée par les peintures spirituelles des Aborigènes, les points qui les composent. Fascinée aussi par le temps du rêve… J’ai traversé Alice Springs, j’y ai vu la ségrégation, abjecte. À Darwin, j’ai rencontré une communauté, mais la passante que j’étais, ne pouvait ni comprendre, ni entrer en connexion sans codes et surtout par manque de temps. Je suis restée au bord de la route. Le livre de Vanessa Escalante « Ma peau d’un autre monde » a réveillé ces souvenirs. Son écriture organique m’a traversée dans un souffle, intense, intime. Elle-même s’est laissée surprendre par cette terre, ce peuple, emportée par une passion amoureuse, mais aussi en se révélant femme, puissante. Son voyage initiatique a duré 4 ans entre allers-retours incessants. Femme engagée pour la cause aborigène,  elle a su prendre les armes (sa caméra et son stylo) et témoigner de façon concrète pour la protection de cette terre  menacée et de son peuple, gardiens de l’origine du monde. Entrez avec moi dans son univers jamais très loin du temps du rêve. Son livre  Ma peau d'un autre monde, voyage initiatique en terres aborigènes. Mama Éditions. Ses documentaires les derniers traqueurs australiens la révolte des rêves d’ocre et de sang   Crédit photo ©Alain Potignon Crédit musique ©Lilith Guegamian
Olivier Cantet, Voyage sur le Mont-Blanc, l'intégrale de Peuterey
Sep 5 2021
Olivier Cantet, Voyage sur le Mont-Blanc, l'intégrale de Peuterey
Est-ce que la montagne vous fascine ? Avez-vous eu envie, un jour, d’atteindre le sommet ? (alors bien sûr, quand je dis ça on peut l’entendre de différentes manières ;)). Aujourd’hui on part rencontrer le Mont-Blanc, sa majesté, souverain de l’Europe, qui culmine à près de 4800 mètres.  Dans les mythologies, on dit que les dieux se trouvent au sommet des montagnes. Qu’est-ce qu’on trouve là-haut ?  Comment aborde-t’on cette difficulté d’atteindre ce sommet ? Grimper, c’est être vivant et mort en même temps : la montagne vous bouffe jusqu’à la moelle, elle vous hante, prend toutes vos pensées, vous n’êtes plus qu’à elle rien qu’à elle. elle a le droit de vie ou de mort sur vous. elle peut vous engloutir avec tout son amour, vous coincer éternellement piéger dans ses avalanches. Elle vous laisse la conquérir mais ne vous fait aucun cadeau, le moindre faux pas et c’est la fin. Une danse avec elle, brute, âpre, un corps à corps pour la vie, pour jouer avec elle,  tout lâcher ? ou bien continuer ? L’autre est là, devant, l’autre avance, ne flanche pas, deux hommes encordés, liés, enlacés à la montagne pour sentir la vie battre plus fort, et engager tout leur être pour atteindre le sommet épuisés mais heureux, en communion, encore une fois, encore cette fois. Voilà, comment je vois les choses, moi, qui n’ai jamais été alpiniste. Il y a plus de douceur et de plénitude dans les paroles d’Olivier Cantet.   On va le suivre  sur l’intégrale de Peuterey, cette ligne pure, esthétique, au dessus des nuages, qui mène au Mont-Blanc et qui est une des voies les plus difficiles. Les différents pics qui la composent portent le nom d’Innominata, d’Aiguille Blanche, d’Aiguille Noire, de Dent du Géant. 17 rappels sont parfois nécessaires pour les descendre ! Il est donc question d’engagement, de filiation, d’instant présent, de confiance mais aussi de lumière et d’amitié. Ouvrez grand vos oreilles, vous allez prendre de l’altitude.