Les 1001 histoires de Barcelone

Equinox Radio

Un dimanche sur deux, découvrez une nouvelle histoire de Barcelone racontée, en français, par l’historien catalan Pau Moncho et mise en ondes par la journaliste Clémentine Laurent.   Chaque place, chaque rue, chaque monument de Barcelone a une histoire à raconter. À chaque épisode, déambulez avec nous à travers la ville et découvrez ses secrets. Nous vous raconterons l’histoire de la place Sant Felip Neri, vivrons ensemble le dernier jour du génie Gaudi, l’architecte de la Sagrada Familia, prendrons une absinthe avec Hemingway dans le mythique bar le Marsella ou découvrirons de la bouche de l'une de ses otages l'incroyable histoire de la vampire de Barcelone. Installez-vous confortablement et suivez-nous à travers Barcelone pour écouter ses 1001 histoires ! Retrouvez les 1001 histoires de Barcelone sur Equinox rubrique Podcasts, Spotify, Apple podcasts et toutes les plateformes. Un podcast Equinox (https://www.equinoxmagazine.fr/), présenté par Pau Moncho, historien et guide de Passejant per Barcelona (https://passejant.com/) et produit par Clémentine Laurent.

Pourquoi fête-t-on la Sant Joan en Catalogne
Jun 23 2022
Pourquoi fête-t-on la Sant Joan en Catalogne
La nuit de la Sant Joan est un peu une nuit magique, en Catalogne. Tout le monde se réunit autour d’un bon repas, des feux de joie sont allumés, de la musique résonne dans les rues, des pétards résonnent et font des étincelles… Bref, c’est certainement la nuit la plus importante, dans les villes et villages de la région. Et bien que cette fête porte le nom de Saint Jean, ses origines remontent à des temps bien plus anciens, lorsque les habitants de Catalogne célébraient encore plusieurs dieux et accueillaient la venue de l’été grâce à des rites païens. Les Romains, installés en Catalogne mais aussi sur une bonne partie des côtes méditerranéennes, célébraient déjà le solstice d’été, fin juin. Cette tradition est toujours restée, associée à deux éléments principaux : le feu et l’eau. Ainsi, on fêtait l’arrivée de l’été durant la nuit la plus courte de l’année, en allumant un feu de joie et en prenant un bain de minuit. On connaît bien le feu pour son symbole purificateur, mais il était aussi utilisé à l’époque pour chasser les mauvais esprits dans la nuit. Avec la christianisation, la fête fut fixée au soir du 23 juin, précisément le jour de l’anniversaire de Saint Jean-Baptiste. Mais la célébration ne garde de chrétien que le nom, car on continue à allumer des brasiers et s’y regrouper durant la nuit. Avec le temps, les coutumes ont évolué : les pétards ont pris place durant la fête, et la flamme qui allume les feux de joie dans le territoire catalan vient toujours du Pic du Canigou, situé dans les Pyrénées françaises. Une tradition bien plus récente, établie durant les années 1950, mais qui porte un symbole fort : un symbole d’union entre les pays catalans. Il existe d’ailleurs toujours, aujourd’hui, une procession apportant la flamme sur le sommet du Canigou, puis la fait redescendre pour la distribuer aux villes et villages le soir du 23 juin. La Sant Joan se célèbre toujours, de nos jours, et même plus que jamais. Elle compile les traditions des feux de joie, de la flamme du Canigou et même encore du bain de minuit, à des fêtes de village ou de quartier, de la musique en plein air, des repas populaires, des pétards et feux d’artifices et des défilés folkloriques tels que les correfocs, des hommes déguisés en diables courant et dansant dans les rues en faisant des étincelles. On se réunit aussi en famille ou entre amis pour déguster une coca, une pâtisserie elle aussi typique du 23 juin.  Le soir de la Sant Joan est, dans toute la Catalogne et au-delà, l’une des fêtes qui rassemblent le plus. Petits et grands, Catalans ou non, tous se rassemblent autour d’un grand feu pour célébrer le début de l’été.
Ces parcs d’attractions barcelonais qui ont marqué l’histoire
Oct 17 2021
Ces parcs d’attractions barcelonais qui ont marqué l’histoire
Dans cet épisode, nous remontons le temps pour aller nous amuser dans les plus grands parcs d’attractions de Barcelone, mais qui pour la plupart ont totalement disparu. Voyagez avec nous dans la montagne russe la plus haute d’Europe, faites un tour en gondole et découvrez un grand casino au sombre passé.  S’étendre dans l’herbe, à l’ombre pour lire, écouter des musiciens de rue ou le chant des oiseaux. C’est ce que l’on vient chercher ici, au parc de la Ciutadella, surtout durant les chaudes journées d’été. Mais qui aurait cru qu’il y a exactement cent ans, ici même, se trouvait la montagne russe la plus haute d’Europe ? Eh oui, le parc de la Ciutadella a accueilli non pas un, mais plusieurs parcs d’attractions, et dont il ne reste plus rien. Dans cet épisode, l’historien Pau Moncho va nous raconter l’histoire des parcs d’attractions qui ont marqué les mémoires des Barcelonais. Produit par Clémentine Laurent pour Equinox . Illustration du podcast : Anne-Claire Lamy. Musique du générique : Alexandros Bazanis. N’hésitez pas à partager cet épisode, et rendez-vous le dimanche 31 octobre pour une nouvelle histoire. Pour ne manquer aucune des 1001 histoires de Barcelone ou écouter les épisodes précédents, abonnez-vous sur Apple Podcasts, mettez l’émission en favoris sur Spotify ou ajoutez le flux RSS à votre appli de podcast préférée. Également disponible sur Google Podcasts, Ausha, Deezer, Amazon Music, Podcast Addict, Overcast.