Ce que les médias cachent !! La chaine vous le dit!!

Jean-Claude Bescher

🇫🇷La Chaine du savoir

Ce que  les médias vous cachent !! La chaine vous le dit !!

" La vérité finit toujours par se savoir "

🇦🇽The Knowledge Channel

What the media hides! The channel tells you!

The truth always comes out in the end.

🇪🇸El Canal del Conocimiento

Lo que los medios de comunicación ocultan El canal te lo dice.

La verdad siempre sale a la luz al final.

A Cadeia do

O que os meios de comunicação social escondem! O canal diz-lhe!

A verdade vem sempre ao de cima no final.
🇷🇺Канал знаний

Что скрывают СМИ! Канал говорит вам!

В конце концов, правда всегда выходит наружу.

知识频道
媒体所隐藏的东西! 频道告诉你!

真相最终总会大白于天下。

Sur Podcastics.com plus de 8200 vues :

https://bit.ly/3tcFNeC

Sur YouTube les épisodes sont traduisible dans toutes les langues

Plus de 9000 vues :

https://bit.ly/3S6tk7a

Sur Telegram : https://bit.ly/3zzMo6A

Sur WhatsApp : https://bit.ly/3Lb4BvE

Sur BessBuzz : https://beesbuzz.com/symbad08

Contact : j-c.bescher@la-chaine-du-savoir.com

Plus de 120 épisodes, 23 heures de récits

Diffusés dans plus de 70 pays

Réaliser et diffuser vos podcasts.

Visite du site : https://bit.ly/3BhcXi7

Soutenez-nous !


Champs amérindiens
Sep 10 2021
Champs amérindiens
Que les étoiles emportent votre tristesse,  Que les fleurs remplissent ton coeur de beauté, Que l'espoir efface à jamais tes larmes. Et, par-dessus tout, que le silence te rende fort ! . . La chanson : Ly-O-Lay Ale Loya (Circle Dance) transmet les histoires, les légendes et la détresse des Amérindiens en combinant des chants échantillonnés des tribus Navajo, Pueblo et Sioux et du peuple Sami avec des synthétiseurs, le tout poussé par une combinaison de tambours traditionnels et de rythmes de danse électroniques. Ly-O-Lay Ale Loya (Danse en cercle) fait partie de l'album "Yeha-Noha".  (Voeux de bonheur et de prospérité) publié en 1994 par un projet musical nommé "Sacred Spirit". Sur le premier album, la chanson "Circle Dance" était présentée comme un chant amérindien, mais la voix principale est un authentique yoik sami ("Normo Jovnna" de Terje Tretnes), Pour chaque album vendu, des dons sont faits au Native American Rights Fund, une organisation amérindienne à but non lucratif qui se consacre au rétablissement des droits légaux du peuple amérindien. Que las estrellas se lleven tu tristeza,  Que las flores llenen tu corazón de belleza, Que la esperanza enjugue para siempre tus lágrimas. Y, sobre todo, ¡que el silencio te haga fuerte! . . La canción: Ly-O-Lay Ale Loya (Circle Dance) transmite las historias, las leyendas y la difícil situación de los nativos americanos, combinando cantos sampleados de las tribus navajo, pueblo y sioux y del pueblo sami con fondos de sintetizador, todo ello impulsado por una combinación de tambores tradicionales y ritmos electrónicos de baile. Ly-O-Lay Ale Loya (Circle Dance) forma parte del álbum "Yeha-Noha"  (Deseos de felicidad y prosperidad) publicado en 1994 por un proyecto musical llamado "Sacred Spirit" . En el primer álbum, la canción "Circle Dance" se presentaba como un canto nativo americano, pero la voz principal es un auténtico yoik sami ("Normo Jovnna" de Terje Tretnes), Por cada álbum vendido se hacen donaciones al Native American Rights Fund, una organización de nativos americanos sin ánimo de lucro dedicada a restaurar los derechos legales de los pueblos nativos americanos. May the stars carry your sadness away,  May the flowers fill your heart with beauty, May hope forever wipe away your tears. And, above all, may the silence make you strong ! . . The song : Ly-O-Lay Ale Loya (Circle Dance) conveys the stories, legends and plight of the Native Americans by combining sampled chants of the Navajo, Pueblo and Sioux tribes and Sami people yoik with synthesizer backings, all driven forth by a combination of traditional drumming and electronic dance-beats. Ly-O-Lay Ale Loya (Circle Dance) is part of the album "Yeha-Noha"  (Wishes of happiness and prosperity) released in 1994 by a musical project named "Sacred Spirit" . On the first album, the song "Circle Dance" was presented as a native American chant, however the main vocals are an authentic Sami yoik ("Normo Jovnna" by Terje Tretnes), For each album sold, donations are made to the Native American Rights Fund, a non-profit Native American organization devoted to restoring the legal rights of the native American people. Jean Claude  Soutenez-nous !
Récit d'un ancien pensionnaire qui raconte l'horreur et les sévices des pensionnats du Québec.
Sep 21 2021
Récit d'un ancien pensionnaire qui raconte l'horreur et les sévices des pensionnats du Québec.
Marcel Pititkwe, homme atikamekw de Wemotaci, vient de publier le livre d'une majeure partie de sa vie, Nipekiwan : je reviens. Il y témoigne de sa vie dans les pensionnats, des agressions qu'il y a subi, de l'alcoolisme et de la toxicomanie qui s'en sont suivis et de toutes les conséquences que cette destruction génocidaire a engendré, mais, comme l'indique le titre de l'ouvrage, Marcel Pititkwe est revenu : revenu à la vie, aux siens, à la nature, à la spiritualité autochtone, à la guérison et à celle des autres. Marcel Pititkwe nous parle aussi de l'importance de lutter contre le colonialisme, pour les rapprochement entre allochtones et autochtones, contre l'enlèvement des enfants autochtones qui continue encore aujourd'hui, pour les modes de vie ancestraux des peuples autochtones et leurs spiritualités, pour la vérité et certaines formes de réconciliation... Vous pouvez vous procurer son livre à «Pititkwe, Marcel Marcel Pititkwe est né en 1952, en pleine forêt sur le territoire familial, au sein de la communauté atikamekw de Wenotaci. Aujourd'hui résident de La Tuque, il travaille depuis 1993 en relation d'aide en plus d'être représentant en santé communautaire et agent du Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA). Lui-même un survivant des pensionnats autochtones, Marcel Pititkwe s’implique de surcroît dans le projet KOSKIKIWETAN à titre de thérapeute depuis 2003. Enfin, ayant été initié aux coutumes traditionnelles par un aîné, il mène des rituels et des cérémonies de hutte de sudation (Sweat lodge). À 63 ans, le guide spirituel se consacre à sa famille et à ses pairs. Il partage ses expériences, difficilement vécues, et se fait porteur d’un message d’espoir que nul autre que lui n’aurait su livrer d’une aussi belle façon.» Soutenez-nous !