PODCAST EPISODE

La mode des Chromebook, c'est fini

ZD Tech : tout comprendre en moins de 3 minutes

Nov 16 2021 • 2 mins


Bonjour à tous et bienvenue dans le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je m’appelle Guillaume Serries et aujourd’hui, je vous explique pourquoi la mode des Chromebook, c'est fini. Et pourquoi cela ravit les fabricants d’ordinateurs.


On les prédisait révolutionnaires, et voici qu'ils patinent. Les ordinateurs Chromebook ne sont subitement plus à la mode.


Mais avant d'aller plus loin, il faut que je vous explique la spécificité de ces ordinateurs vraiment pas comme les autres.


Ces ordinateurs sont équipés du système d'exploitation Chrome OS, et non pas de Windows, MacOS ou encore d'une distribution Linux.


Par ailleurs, les logiciels et applications que vous utilisez habituellement sur votre ordinateur ne sont pas forcément disponibles sur un Chromebook. Ou en tout cas pas de la même manière.


Par exemple, la suite bureautique Office ne peut être installée sur cet ordinateur. Vous devez utiliser obligatoirement Office 365, la version web de cet outil très populaire, accessible uniquement via un navigateur.


Enfin, ces ordinateurs sont généralement vendus moins chers que des ordinateurs portables classiques. Et ça, c'est très important pour comprendre la suite.


Il faut dire que c'est le secteur de l'éducation qui est le plus friand de Chromebook. Avec la mise en place des cours a distance du fait de la pandémie, la demande a explosé depuis deux ans.


Mais après cinq trimestres de croissance continue, les ventes de Chromebook sont désormais en chute libre.


Des six fabricants d'ordinateurs qui proposent ces modèles, seul Samsung assure désormais avoir des ventes en croissance. HP, Acer ou encore Lenovo voient leurs ventes de Chromebook sombrer.


Selon l'analyste IDC, les livraisons de Chromebook ont chuté de 29,8 % au troisième trimestre 2021, par rapport à l'année dernière.


La raison ? Les principaux marchés arrivent à saturation.


Ce trimestre, il ne s'est vendu que 6,5 millions de Chromebook de par le monde.


Mais la saturation n'explique pas tout.


IDC pointe également la pénurie actuelle de composants pour expliquer une réduction de l'offre de la part des fabricants.


Oui, car les fabricants d'ordinateurs ne perdent pas le nord. Car la production de Chromebook tire les marges vers le bas. Ce sont des ordinateurs qui sont vendus peu chers, on l'a vu. Et donc, les fabricants d'ordinateurs préfèrent utiliser les quelques semi-conducteurs dont ils disposent en ce moment pour vendre à des prix bien plus élevés des PC classiques, dont la demande ne s’essouffle toujours pas.


Le plafond de verre des Chromebook est donc en partie entretenu par les fabricants d'ordinateurs, enchantés d’améliorer leurs marges avec d’autres ordinateurs, vendus bien plus chers.


Et voilà, normalement on a fait le tour du sujet. Pour en savoir plus, rendez-vous sur zdnet.fr. Et retrouvez tous les jours un nouvel épisode du ZD Tech sur vos plateformes de podcast préférées.

0:00