PODCAST

LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

LCI - Jérôme Vermelin

Et si, à l’heure où les réseaux sociaux vampirisent nos cerveaux, prendre le temps d'ouvrir un livre était devenu un acte de résistance ? "Les Gens Qui Lisent Sont Plus heureux", c’est un podcast consacré au plaisir de la lecture sous toutes ses formes. Mes invités sont écrivains mais aussi chanteurs, acteurs, personnalités politiques ou de la société civile. Ils ont en commun l’amour des mots et des histoires. Et le bonheur qu’il leur procure. Pour certains, lire a changé leur vie. Pour d’autres, c’est même devenu un métier. LGQL, un podcast sur la lecture, le bonheur et le rapport au monde. Prenez le temps d'écouter, ça parle de lecture.


#57 - Laurent Gounelle : "Les meilleures décisions de ma vie, je les ai prises grâce à l’intuition"#56 - Adeline Dieudonné : "Lorsque j'écris, j'ai une liberté totale et absolue"#55 - Ludovic-Hermann Wanda : "La France est séparée en deux par le mur de Molière"#54 - Marc Levy : "J'espère qu'un jour le patron de Facebook passera par la case prison"#53 - Abd al Malik : "Les écrivains m’ont appris que l’essentiel était dans la vie, pas dans les livres"#52 - Philippe Torreton : "Toute personne qui ouvre un livre, ouvre le monde"#51 - Cali : "J’ai des livres chez moi que je n’ai jamais lu et dont je suis amoureux"#50 - Nicolas Beuglet : "Notre cerveau est fait pour écouter et raconter des histoires"#49 - Didier van Cauwelaert : "Avec 'L'inconnue du 17 mars', je voulais rendre notre réalité plus respirable"#48 - Gringe : "Le livre a ce pouvoir d'immersion qu'on ne trouve nulle part ailleurs"#47 - Daniel Picouly : "Les gens qui lisent Proust ont le plaisir coupable !"#46 - Olivier Adam : "À 15 ans, on veut des livres interdits, des livres qui brûlent"
Jul 10 2020
1 hr
#45 - Virginie Grimaldi : "À l’école, je disais que je voulais devenir écrivain"#44 - Colombe Schneck : "En Amérique, un Noir aux mains d'un policier est un homme en danger de mort"#43 - Guillaume Musso : "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur !"
May 28 2020
43 mins
#42 - Vincent Monadé : "C'est maintenant que les librairies vont avoir besoin d'aide !"#41 - Bernard Werber : "Ce confinement, c’est l’occasion de faire le point sur sa propre vie"#40 - Erik Orsenna : "Le vrai confinement, c'est n'être que soi-même"#39 - Julien Sandrel : "Le confinement, c’est l’occasion de sortir de l’immédiateté du monde en lisant"
Dans cet épisode, mon invité est le romancier Julien Sandrel. Un podcast pas comme les autres puisque nous devions nous rencontrer le 17 mars dernier, avant d’annuler notre rendez-vous en raison de l’épidémie de coronavirus. C’est finalement par téléphone que nous avons échangé au sujet de son nouveau livre, "Les Etincelles" (Calmann-Lévy), et de la période de confinement qui bouleverse la vie de chacun d’entre nous. Julien Sandrel est un auteur dont la carrière a démarré sur les chapeaux de roues en 2018 avec "La Chambre des merveilles", l’histoire bouleversante d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant ses rêves les plus fous. Grâce au succès de ce premier roman, en cours d’adaptation au cinéma, Julien a quitté le monde de l’entreprise pour se consacrer à l’écriture. Les Etincelles, c’est l’histoire de Phoenix, une jeune femme qui a abandonné son rêve de devenir pianiste après la mort accidentelle de son père. Jusqu’au jour où elle fait une découverte qui va tout remettre en question. Et l’entraîner sur la piste d’une multinationale prête à mettre en péril la santé de ses employés pour quelques dividendes de plus… Comme de nombreux écrivains, Julien a dû renoncer à aller à la rencontre de ses lecteurs pour la sortie de son roman. Il est confiné chez lui à Paris avec sa compagne et leurs deux enfants. Un quotidien inédit qu’il a accepté de partager avec moi le temps d’un entretien forcément différent des autres.
Apr 3 2020
42 mins
#38 - Tatiana De Rosnay : "J'aime les livres qui explorent nos secrets les plus sombres"

0:00