PODCAST

From The Insight

Romain Maltrud

L'objectif de From The Insight est d'aider les décideurs à atteindre leurs objectifs de transformation.

#13 - Lucie Poisson, Head of International Campaign @Ionos - Aligner les équipes grâce à la méthode des OKR
Apr 14 2022
#13 - Lucie Poisson, Head of International Campaign @Ionos - Aligner les équipes grâce à la méthode des OKR
Lucie est débordante d'énergie et sa bonne humeur est communicative. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir son parcours, de la littérature au marketing, à parler business, entrepreneuriat, et alignement. Ionos est le leader européen du cloud, Lucie nous raconte comment les OKR sont utilisées pour aligner les équipes autour d'objectifs partagés. "Est-ce que je suis heureuse comme ça ? C’est ça, mon KPI number one." Vous avez sûrement déjà entendu parler de la méthodologie des Objectives and Key Results (OKR), qui consiste à décliner les objectifs en résultats clés puis en actions. Mais concrètement, en tout cas pour ma part, j'ai toujours du un peu de mal à me représenter ce que ça pourrait donner quand on l'applique à la réalité du quotidien, des équipes.   Ionos est le leader européen du cloud. Avec plus de 9000 collaborateurs à travers le monde. Un mastodonte organisationnel... qui utilise les OKR, justement ! L'occasion était trop belle de satisfaire ma curiosité vis à vis de cette méthodologie et Lucie a accepté de me livrer les détails quant à son implémentation.   Vous découvrirez dans cet épisode comment utiliser les OKR, en : définir les objectifsdériver les résultats clefs et les KPIsplanifier les actions de chacunorganiser les interdépendances avec d'autres équipes... entre autre !  Si vous aviez des questions quant aux OKR, cet épisode est fait pour vous.   En bonus : Découvrez son site perso : Luciepoisson.org Et sa newsletter : Marketing x Teams x Entrepreneurs Le livre recommandé : "Nice girls don't get the corner office"
#12 - Jérémie Guez, Head of Data & IA @BNP Paribas Personal Finances - Favoriser les échanges intergénérationnels pour casser les silos
Mar 16 2022
#12 - Jérémie Guez, Head of Data & IA @BNP Paribas Personal Finances - Favoriser les échanges intergénérationnels pour casser les silos
La chance sourit aux audacieux paraît-il. Je ne saurai pas dire si Jérémie a eu de la chance ou pas. Ce qui est sûr en revanche, c'est qu'il n'a pas manqué d'audace ! Propulsé à la tête du pôle data après le départ de ses N+1 et N+2, à peine quelques mois après avoir rejoint la BNP... et se saisir de l'opportunité pour créer un DataLab qui va révolutionner l'usage de la data métier, il fallait en avoir. La trentaine, reprendre les études et rendre sa thèse à3h du mat, la veille de son mariage. Voilà qui en dit long sur le personnage. Comme dirait l'autre, "la chance, ça se provoque".   En bossant sa thèse sur les modèles de traitement du langage, il trouve un modèle sur un blog au fin fond du web. L'auteur du modèle est un ingénieur de chez Google. Le genre de mec inaccessible. C'est presque une bouteille à la mer que lui a lancé Jérémie en lui demandant de l'aide pour avancer sur le modèle de sa thèse. Surprise, le gars répond 2 jours plus trad.   Découverte de l'open source, d'un mindset nouveau fait d'ouverture, de partage et de confiance. Piqûre.   C'est avec ce même mindset qu'il rejoint la BNP. Quand il lance le DataLab, il repart d'une plateforme embryonnaire, le projet d'une plateforme à destination des Data Scientist du groupe. Quelques mois plus tard, cette plateforme devient une véritable boîte à outil pour plus de 400 Data Scientist, dans une vingtaine de pays.   Changement de paradigme. Avant l'existence de cette plateforme par exemple, pour enregistrer une donnée quelque part, il fallait se déplacer, physiquement, parfois loin, avec un disque dur crypté, ouvrir un ticket, etc. Ce qui pouvait parfois prendre des semaines. Avec cette plateforme, tout est intégré, chacun est autonome. La première pierre était posée.   La deuxième pierre est peut être plus ambitieuse encore : former les collaborateurs qui le souhaitent aux métiers de demain. C'est ainsi que, profitant du programme Upskilling déjà en place, des gens sont formés au métier de data engineer.   Évidemment, c'est très difficile pour eux de rattraper les années, d'être sur des technologies de pointe. Techniquement, ce retard est parfois irratrapable. En revanche, ce qui est sûr, c'est que les années d'expérience métier de ces collaborateurs valent de l'or. Et c'est tout l'enjeu !   Casser les silos, ou plutôt, outrepasser les silos, les ignorer si intensément qu'on ne se souvient même plus qu'ils existent, voilà l'enjeu. Ces collaborateurs formés permettent d'ouvrir de nouvelles portes, d'arriver jusqu'à des CODIR jusqu'alors inatteignables, le fruit de plusieurs années de labeurs et de projets en tous genre.    L'art de favoriser des échanges intergénérationnels pour briser les silos.
#10 - Abelkader Guesmi, Architecte BI @Eiffage - Raffiner les données de l'entreprises
Jan 14 2022
#10 - Abelkader Guesmi, Architecte BI @Eiffage - Raffiner les données de l'entreprises
Si vous vous intéressez un tant soit peu aux sujets liés à la data, il est très probable que vous ayez déjà entendu parler de Business Intelligence - de BI. Mais avez-vous déjà passé une tête dans les coulisses ? Vu l'envers du décor ? Savez-vous ce qu'est un cube multidimensionnel ou comment modéliser les données en étoile ? Perso, je n'en avais aucune idée ; mais avec Abdelkader j'ai appris énormément de chose sur le sujet (et en plus, on s'est bien marré !) L’information brute, la ligne elle-même, ne nous intéresse pas. C'est la donnée dans son contexte qui a de la valeur. Eiffage est une entreprise d'une certaine taille. Disons qu'elle est un peu plus grosse qu'une PME, avec ses 70 mille collaborateurs. Tout ce beau monde produit une quantité pharamineuse de données métier. Ces données ont une valeur inestimable pour l'entreprise, à condition de pouvoir les exploiter. Et quand les volumes à traiter, à analyser, son si important, une bonne architecture de Business Intelligence est essentielle. Si votre fichier Excel rame pour faire un VLOOKUP alors que vous avez à peine quelques milliers de lignes, imaginez ce que c'est quand il s'agi de consolider des milliards de données, tirées de milliers de bases de données, pour produire des centaines de rapports métiers... en temps réel ? C'est un vrai savoir faire que nous partage Abdelkader dans cet épisode où se côtoient "modèles en étoile" et "cubes multidimensionnels". Parce que l'information brute, mesure, est au centre du système et que toutes les informations qui en définissent le contexte tournent autour. Passionnant. La finalité : offrir plus de liberté aux métiers en leur donnant accès à une seule source d'information, une seule "source de vérité". Découvrez l'univers de la Business Intelligence, l'art de raffiner les données pour les transformer en or.
#9 - Benoit Lepetit, Chief Data Officer @Saint Gobain - Transformer les métiers par la data
Dec 14 2021
#9 - Benoit Lepetit, Chief Data Officer @Saint Gobain - Transformer les métiers par la data
Premier job : modéliser des algoritmes pour améliorer les performances des opérations de trading haute fréquence de la Société Générale. Reconnu par ses pairs, Benoit est a une autoroute devant lui, promis à un bel avenir dans un edge fund américain, il décide pourtant de bifurquer et se retrouve là où ni lui, ni personne, ne l'attendait.  "Ma vision de la data, c'est qu'elle doit servir un besoin et ne pas imposer des usages" Ce revirement dans sa carrière fait suite à une quête de sens. Tout ce qu’il a appris dans son expérience de trader lui permet de conceptualiser le monde au travers de modèles mathématiques, d’utiliser la données comme coeur stratégique de pensée pour résoudre des problématiques business. Il réalise qu’il pourrait appliquer ces savoirs à n’importe quel domaine… Reste à savoir lequel. Le hasard d’une rencontre, un clin d’oeil du destin, lui montre une nouvelle voie. Une voie qui le relie à ses racines, à son enfance, à son père. Lorsqu’on lui propose de rejoindre Saint Gobain, il sent au fond de lui qu’il doit foncer. Sa proposition : transformer les métiers par la data. Récit d’un visionnaire qui propulsé la transformation d’un mastodonte, en pleine crise de la COVID, en partant de rien. Enfin, pas vraiment de rien : en partant d’un ordinateur, d’une bonne grosse dose d’envie et de… rien d’autre.