Blue Hour - Le Club Photo

Johan Lolos

Blue Hour est un podcast qui s’adresse aux photographes et aux passionnés de photo. Ca fait longtemps que j’avais envie de créer un podcast dédié à la photographie et qui traite notamment de sujets sociétaux autour de l’industrie de la photo et du métier de photographe. J’ai donc eu l’idée tout simplement de lancer ma propre émission qui évoluera, s’adaptera forcément au fil du temps et des saisons. Dans Blue Hour, je recevrai différents invités. La plupart seront photographes, mais d’autres seront aussi des acteurs de l’industrie photographique, qu’ils soient iconographes, galeristes, acheteurs d’art, imprimeurs, etc. Avec eux, j’aborderai à la fois la réalité de leur métier, leur vision de la photo, mais je les questionnerai aussi sur une thématique plus sociétale, liée de près ou de loin à l’art photographique. Il y aura également des épisodes où je serai seul aux manettes. Ceux ci seront plutôt alors analytiques, voire même éducatifs, sur un sujet bien précis et défini. Vous l’avez compris, j’ai envie d’emmener ce podcast avec moi dans toutes sortes de directions. Ce que je veux avant tout ? A la fois ne m’imposer aucune contrainte, et me faire plaisir à animer cette émission, tout en veillant toujours à vous apporter une vraie valeur ajoutée et que vous ayez finalement le sentiment d’avoir appris quelque chose à la fin de votre écoute.  Que vous soyez photographe, amoureux de la photo ou peut être juste un curieux qui est tombé sur ce podcast par hasard, qui sait, j’espère que les épisodes de Blue Hour vous plairont, vous interpelleront et vous inspireront.

Start Here
EP.09 - Il quitte tout pour devenir photographe et vivre de son art (ft. LOÏC CASANOVA)
Jul 27 2021
EP.09 - Il quitte tout pour devenir photographe et vivre de son art (ft. LOÏC CASANOVA)
Pour ce nouvel épisode de Blue Hour, on s’expatrie dans le sud de la France, et plus précisément à Montpellier et ses alentours. Car oui, une fois n’est pas coutume, je ne reçois pas mon invité du jour dans mon studio en Belgique, mais c’est moi qui suis l’invité de Loïc Casanova, photographe urbain au parcours étonnant, dans sa maison de Montarnaud, près de Montpellier. Ce parcours de vie est une véritable success story. Aujourd’hui âgé de 42 ans, ce père de 2 enfants était encore il y a 4 ans à la tête d’une entreprise en bâtiment depuis 15 ans. Et puis un jour de 2018, il en a eu assez. Assez de cette vie professionnelle qui ne lui faisait plus sens. Alors qu’il n’avait jamais touché à un appareil photo de sa vie, c’est pourtant vers cet art qu’il va se diriger. Aujourd’hui, Loïc est déjà un photographe accompli et reconnu. Son premier livre est sorti en 2019, il enchaîne les expositions, et surtout, après moins de 4 ans de carrière, il vit déjà pleinement des ventes de ses tirages d’art et aussi d’autres formes D’art. Un sujet dont il sera question avec lui dans cet épisode. ________ Instagram de Loïc : web de Loïc : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : L'artiste photographe français Loïc Casanova - Le photographe franco-brésilien Sebastiao Salgado Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Virginie, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.09 - Il quitte tout pour devenir photographe et vivre de son art (ft. LOÏC CASANOVA)
Jul 27 2021
EP.09 - Il quitte tout pour devenir photographe et vivre de son art (ft. LOÏC CASANOVA)
Pour ce nouvel épisode de Blue Hour, on s’expatrie dans le sud de la France, et plus précisément à Montpellier et ses alentours. Car oui, une fois n’est pas coutume, je ne reçois pas mon invité du jour dans mon studio en Belgique, mais c’est moi qui suis l’invité de Loïc Casanova, photographe urbain au parcours étonnant, dans sa maison de Montarnaud, près de Montpellier. Ce parcours de vie est une véritable success story. Aujourd’hui âgé de 42 ans, ce père de 2 enfants était encore il y a 4 ans à la tête d’une entreprise en bâtiment depuis 15 ans. Et puis un jour de 2018, il en a eu assez. Assez de cette vie professionnelle qui ne lui faisait plus sens. Alors qu’il n’avait jamais touché à un appareil photo de sa vie, c’est pourtant vers cet art qu’il va se diriger. Aujourd’hui, Loïc est déjà un photographe accompli et reconnu. Son premier livre est sorti en 2019, il enchaîne les expositions, et surtout, après moins de 4 ans de carrière, il vit déjà pleinement des ventes de ses tirages d’art et aussi d’autres formes D’art. Un sujet dont il sera question avec lui dans cet épisode. ________ Instagram de Loïc : web de Loïc : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : L'artiste photographe français Loïc Casanova - Le photographe franco-brésilien Sebastiao Salgado Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Virginie, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.08 - Photojournaliste de terrain. Les coulisses d'un métier qui fait rêver (ft. VIRGINIE NGUYEN HOANG)
Jun 27 2021
EP.08 - Photojournaliste de terrain. Les coulisses d'un métier qui fait rêver (ft. VIRGINIE NGUYEN HOANG)
Dans ce nouvel épisode de Blue Hour, je reçois une jeune femme photographe, qui, a à peine 34 ans, a déjà couvert plusieurs conflits à travers le monde et a été primée à maintes reprises pour son travail. Mais pourtant, Virginie Nguyen Hoang ne veut pas qu'on lui colle uniquement cette étiquette de reporter de guerre. Photojournaliste et photographe humaniste, elle est aussi la co-fondatrice du collectif Huma. Sa mission de photographe ? Raconter l'histoire de personnes qui ont rarement voix au chapitre. Passionnée de football, elle se destinait pourtant à devenir commentatrice sportive. Depuis 10 ans, elle trimbale son appareil photo et son gilet pare-balles là où peu de gens osent s'aventurer. Gaza, Irak, Ukraine, République centrafricaine, Afghanistan, Syrie, Egypte, ... la liste est longue. Mais ne croyez-pas que seules les zones de guerre l'intéressent. Au contraire, Virginie réalise aussi bien des reportages centrés sur l'humain en Belgique qu'au fin fond de la jungle malaise. Dans cet épisode, nous allons donc parler de ce qu'est le quotidien d'une photojournaliste, des étapes de production d'un sujet, de l'importance de rejoindre un collectif, et du travail qui laisse sans voix de Virginie Nguyen Hoang. ________ Instagram de Virginie : web de Virginie : web du Collectif Huma : travail de Virginie sur le site de l'agence Hans Lucas : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : La photojournaliste Virginie Nguyen Hoang - Le collectif Huma qu'elle a co-fondé - L'agence Hans Lucas dont elle est membre, et ses fondateurs Virginie Terrasse, Wilfrid Estève et Lorenzo Virgili - Son exposition 'Sur le front Syrien' au Pôle Mémoire de Montauban (avec la photojournaliste française Véronique de Viguerie) - L'école de journalisme belge IHECS - La Danish School of Media and Journalism - La journaliste Lina Attalah - L'agence Wostok - Le festival international du photojournalisme Visa pour l'Image - Le prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre - Le photographe Régis Defurnaux et l'épisode Blue Hour qui lui est dédié - L'association des journalistes professionnels et leur Fonds pour le journalisme - Les ONG MSF, CICR et Amnesty International - Le photographe Frédéric Pauwels - La photojournaliste Johanna de Tessieres - La journaliste Laure Derenne - Le festival photo de Philippeville PHestival - Le Musée de la photographie de Charleroi - Le Musée de la mine et du développement durable - La banque d'images en ligne PixPalace - La photojournaliste Marie Tihon et l'épisode Blue Hour qui lui est dédié - L'association Bruno Manser Fonds - Le photographe Stephan Vanfleteren - Le photographe Harry Gruyaert Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Virginie, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.07 - De photographe mariage à photographe backstage. Comment se réinventer ? (ft. MICHAEL FERIRE)
Jun 13 2021
EP.07 - De photographe mariage à photographe backstage. Comment se réinventer ? (ft. MICHAEL FERIRE)
Michael Ferire ne se définit pas comme étant photographe. Une affirmation interpellante pour quelqu'un qui vit pourtant exclusivement de la photo depuis plus de 10 ans.  Michael  a étudié la psychologie et la communication marketing. Des formations qui l'ont forgé et qui ont fait de lui un photographe qui intellectualise constamment son travail et sa démarche, comme on peut le lire dans son manifeste qu'il a publié sur son site.   Après avoir fait ses débuts dans la photo de mariage, d'abord en numérique, puis en argentique, Michael s'est petit à petit éloigné de ce monde pour se concentrer sur un domaine qui le passionne : la documentation de l'envers du décor. Il a, en parallèle de cette activité, créé sa propre académie, qu'il utilise pour partager son savoir et motiver des centaines de photographes à aller plus loin dans leur business. Des photographes qui d'ailleurs reçoivent un email quotidien de la part de Michael, tous les jours à 9h00 tapantes.    Aujourd'hui nous allons donc parler de transitions, qu'elles soient professionnelles ou matérielles, de photo argentique, de confiance en soi, de motivation, mais surtout, nous allons parler de l'envers du décor de la vie du photographe Michael Ferire. Bonne écoute à tous ! Si vous avez aimez cet épisode, merci de laisser une note et un avis sur Apple Podcasts, ça nous aide énormément, et ça booste notre visibilité. ________ Instagram de Michael : web de Michael : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : Stromae - Le couple de designers américains Charles & Ray Eames - Le photographe belge Benjamin Brolet - Le photographe suisse Valentin Flauraud - Le fauvisme - Le photographe américain Jose Villa - Le photographe américain Jonathan Canlas - Les appareils photo Contax 645 et Mamiya RZ67 - Les labos Richard Photo Lab et Carmencita Film Lab - L'agence pub TBWA - Le site de formation en ligne Empara et son fondateur Xavier Navarro - Le photographe français Elliott Verdier Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Michael, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.06 - Photographes documentaires & ONG : qui a besoin de qui ? (ft. RÉGIS DEFURNAUX)
Jun 2 2021
EP.06 - Photographes documentaires & ONG : qui a besoin de qui ? (ft. RÉGIS DEFURNAUX)
Historien et philosophe de formation, il a fait une recherche en épistémologie et a enseigné à l'université pendant 6 ans. Il parle couramment le japonais, a déjà donné une conférence TEDx, et se prête à l'art de l'écriture. Mais aujourd'hui, c'est le photographe documentaire que j'ai l'honneur de recevoir dans ce podcast. Régis Defurnaux est un photographe humanitaire. Il est principalement attiré par les sujets provenants d'Asie, d'Afrique, du Moyen-Orient, et plus récemment des Balkans. Ce qui l'anime, ce sont les formes de résistance, dans tous leurs états. Il se définit lui-même comme étant à l'intersection entre l'activisme et la photographie, avec pour mission de documenter les injustices de ce monde, trop souvent perçues comme une fatalité. Faire dialoguer les différentes cultures  du monde est son combat, et depuis qu’il a laissé derrière lui sa carrière à l’université pour se concentrer sur la photo, Régis Defurnaux concentre une grosse partie de son travail à documenter les missions des ONG à travers le monde, afin de leur donner les moyens de faire la différence. Il va nous expliquer comment. Bonne écoute à tous ! Si vous avez aimez cet épisode, merci de laisser une note et un avis sur Apple Podcasts, ça nous aide énormément, et ça booste notre visibilité. ________ Instagram de Régis : web de Régis : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : Jean Gaumy - Frédéric Sautereau - Alain Frilet - MSF - Action contre la Faim - Kevin Carter - Robin Hammond - Gaël Turine - Visa pour l'image - Josef Koudelka - Nick Ut - Stephanie Sinclair - Leonard Freed - Laurence Geai - Marie Tihon - Constant Permeke - Roger Somville - Honoré Daumier - Pierre Bonnard - Joseph Mallord William Turner  Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Régis, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.05 - Photo de nu : les coulisses d'un shooting (ft. MILUNIEL & JULIEN LRVR)
May 16 2021
EP.05 - Photo de nu : les coulisses d'un shooting (ft. MILUNIEL & JULIEN LRVR)
Aujourd'hui dans Blue Hour, je ne reçois pas un, mais deux invités !  L'une est modèle nu, elle a déjà posé pour PlayBoy magazine et a d'ailleurs été élue Muse Playboy du mois d’octobre en 2018.    Elle compte 250.000 abonnés sur Instagram où elle interagit régulièrement avec les personnes qui la suivent et qui la connaissent sous le nom d'artiste Miluniel.  Car Miluniel n'est pas que modèle, elle est également photographe et vit aujourd'hui de ces 2 activités qui peuvent tout à fait être complémentaires.   Mon deuxième invité est un photographe de nu. Ou un photographe boudoir. Ou peut-être même un photographe érotique. Lui-même n'arrive pas à se définir exactement.  Ce qui est sûr par contre, c'est qu'il aime photographier le corps des femmes.   Julien LRVR s'est mis à la photographie il y a quelques années à peine, mais a pu se faire un nom assez rapidement, notamment sur Instagram où il est suivi par plus de 50.000 personnes. Malgré tout, il a décidé de privilégier sa carrière à l'armée belge, et de garder pour le moment la photo comme hobby, il va nous expliquer pourquoi.   Dans ce 5e épisode de Blue Hour, nous allons parler du monde très secret de la photo érotique. Mes invités nous partagent ce qui se passe derrière les coulisses d'un shooting de photo de nu. Nous aborderons également le sujet du male gaze dans le monde de la photo de nu, et je demanderai à mes invités s'ils pensent que ce type de photo est un vecteur de cette problématique sociétale.   Bonne écoute à tous ! Si vous avez aimez cet épisode, merci de laisser une note et un avis sur Apple Podcasts, ça nous aide énormément, et ça booste notre visibilité. ________ Instagram de Miluniel : de Julien LRVF : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : Mimsy - Sally Mann - Maud Chalard - Lukas Martin - Playboy - Cassandra Keyes - Céline Andrea - Marisa Papen Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Hadrien, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.04 - S'épanouir artistiquement dans la photo publicitaire (ft. HADRIEN HANSE)
May 2 2021
EP.04 - S'épanouir artistiquement dans la photo publicitaire (ft. HADRIEN HANSE)
Dans ce nouvel épisode de Blue Hour, je reçois un photographe publicitaire. Le milieu artistique, ça le connait, il est d'ailleurs tombé dedans quand il était tout petit: avec une maman photographe, un papa artiste plasticien, et un grand-père lui aussi photographe publicitaire, Hadrien Hanse a très tôt eu un appareil photo entre les mains! Il a d'ailleurs commencé à signer ses premiers contrats de photographe à seulement 17 ans. Son parcours scolaire est assez atypique : après avoir étudié la photo durant 3 ans, il a décidé de ne pas s'arrêter en si bon chemin et a complété sa formation avec un master en communication et en publicité. Au total, 8 années d'études, 2 diplômes ... pas mal! Hadrien Hanse a aujourd'hui 30 ans, il est à la fois photographe freelance, mais travaille aussi en agence à Bruxelles, et s'est spécialisé dans la photo publicitaire studio. Un environnement qui lui plait et qui lui permet de développer sa créativité, malgré les contraintes inhérentes au métier. Aujourd'hui dans Blue Hour, on va donc parler de photo de pub, de photo pack shot, de la place laissée à la démarche artistique dans ce monde qui semble aseptisé, et de l'évolution constante de ce secteur, avec notamment les nouvelles tendances publicitaires telle que le fameux "contenu lifestyle" très à la mode, mais aussi la concurrence grandissante de la 3D. Si vous avez aimez cet épisode, merci de laisser une note et un avis sur Apple Podcasts, ça nous aide énormément, et ça booste notre visibilité. ________ Instagram d'Hadrien Hanse : web d'Hadrien Hanse : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : Le studio SETRESET, la photographe Camille Doyen. Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Hadrien, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.02 - La photo animalière et ses dérives (ft. MARTIN DELLICOUR)
Mar 31 2021
EP.02 - La photo animalière et ses dérives (ft. MARTIN DELLICOUR)
Je suis très heureux de recevoir dans Blue Hour le photographe nature Martin Dellicour. Martin est belge, il a 41 ans, et est tombé dans le monde de la photo il y a 25 ans. Il a connu la fin de l’ère argentique et le début du numérique, et a été témoin de l’évolution et de la révolution de la photographie animalière. Mais avant d’être un passionné de photo, Martin est d’abord et surtout un amoureux de la nature et des forêts ardennaises, où il vit depuis sa plus tendre enfance. Dans ce deuxième épisode de Blue Hour, j'aborde avec lui les différentes facettes de son métier, celles qui font rêver, mais aussi celles dont on parle moins. La photographie animalière est malheureusement sujette à de nombreuses dérives. Lorsque la réussite des photos passe avant le bien-être animal, lorsque certains photographes sont prêts à tout pour être primés dans les concours internationaux, il est temps de (se) poser des questions.  J'espère que vous apprécierez écouter Martin nous parler de ses passions et de son magnifique métier, dont finalement, peu de gens en connaissent les coulisses. Si vous avez aimez cet épisode, merci de laisser une note et un avis sur Apple Podcasts, ça nous aide énormément, et ça booste notre visibilité. ________ Instagram de Martin Dellicour : web de Martin Dellicour : projet documentaire Ardenne Sauvage : site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : en parle dans l'épisode : Pentti Sammallahti, Vincent Munier, Festival Montier en Der, Festival Expos Photos Nature Aves, BBC Wildlife Photographer of the Year Retrouvez toutes ces références et ainsi qu'une sélection d'images prises par Martin, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen
EP.01 - Instagram & Photographes : Amis ou Ennemis ?
Mar 22 2021
EP.01 - Instagram & Photographes : Amis ou Ennemis ?
Bien qu'il soit quasiment inconcevable en 2021 qu'un(e) photographe ne soit pas présent(e) sur Instagram, ça ne veut pas dire pour autant que l'industrie photographique ne souffre pas de certaines dérives. Dans ce tout premier épisode de Blue Hour, je passe en revue les aspects positifs indéniables d'Instagram pour la carrière d'un(e) photographe, mais je parle également d'aspects moins glorieux et anxiogènes qui sont aujourd'hui difficilement dissociables de la plateforme. Instagram et Photographes: amis ou ennemis? Lorsque j'ai récemment posé la question sur ClubHouse, j'ai été surpris de constater que le débat est parti dans plein de directions différentes, et que même au bout de 3 heures de live, on n’avait toujours pas abordé la moitié des sujets que j’avais listés. C’est sûr que la thématique est vaste, et il serait d’ailleurs prétentieux de ma part de vouloir apporter une réponse toute faite et peu nuancée à cette question. Je pense qu’en 2021, Instagram est nécessaire voire incontournable dans la carrière de tout photographe, et que la plateforme peut apporter son lot d’avantages. Mais je pense qu’il est aussi important de souligner toutes les dérives qu’elle entraîne ou pourrait entraîner. ________ Le site du podcast : Instagram : soutenir sur Patreon : évoquées pendant l'épisode : ClubHouse, Jonathan Bertin, Insta_Repeat. La campagne de sensibilisation du gouvernement Néo-Zélandais. Les articles de presse analysant l'impact négatif environnemental d'Instagram. Retrouvez toutes ces références et billets, ainsi que les différentes photos et illustrations mentionnées, dans l'article de l'épisode : Blue Hour : Emile Zanzen